La Roulette Végétale

Mon Panier Bio 07 [Avril] Recette & Itw : Code Planète

By Stefan - samedi 12 avril 2014 6 Comments

Olala ! 1 mois sans panier Amap, avouez que vous vous êtes inquiétés ! Non?! ok, on enchaine alors !
Petite nouveauté pour ce mois d'Avril, j'ai décidé de virer Mon Panier Amap pour Mon Panier Bio, seul le nom change, le concept reste le même. Ça me semble plus parlant, qu'en pensez-vous ?
Pour cette nouvelle récolte, quelques légumes font leur réapparition, notamment les blettes, bettes ou côtes de bettes ou poirées, jottes ou joutes en Suisse ! Pour l'interview et la recette de la semaine, je me suis auto-invité, vous pourrez ainsi découvrir mais pas trop tout de même une des deux personnes qui se cache derrière Code Planète ! Bon Appétit, bonne lecture et n'oubliez pas ! Mangez végétalien et bio, c'est bon pour vous, les animaux, la planète et les futures générations qui vous remercieront de pas laisser un champ de bataille derrière vous ! Bye ;)


Gros plan sur la star du panier : La Blette

blettes

Présentation :

La Blette ou la Bette ou devrais je dire la Belle est une plante herbacée de la noble famille des Chénopodiacées qui saura ravir les jardiniers de la cour et ornementera non sans une certaine élégance les plus hauts jardins et luxuriants potagers de France. Dame Blette étant du genre bisannuelle, c'est deux fois au cours de l'année que vous pourrez la rencontrer vêtue de ses plus belles feuilles, teintées d'un éclatant vert chlorophylle, une parure à la fois ferme, luisante dont les terminaisons légèrement froufroutées et empreintes de délicatesse vous feront perdre toute raison ! Nul doute que la Bette saura se faire remarquer par ses compagnons de voyage ! Nous vous recommandons tout de même de ne pas l'assoir à côté des Demoiselles Betteraves, Tomates et autres Chénopodiacées, en effet leur association est déconseillée au vu de la jalousie qu'elle peut entrainer.
Pour en finir avec ses magnifiques feuilles, sachez que leur port altier est du à des tiges nommées côtes ou cardes, elles peuvent être vertes, blanches, jaunes, oranges, rouges ou violacées, une véritable explosion de couleurs écarlates ! (les nôtres étaient d'une blancheur immaculée). Il faut savoir que sa beauté envoutante a su conquérir de nombreux foyers et qu'on peut désormais l'admirer dans certains intérieurs. Je désapprouve ce traitement, les plantes sont faites pour vivre à l'extérieur !

(Photos de Olivier : Solénopole)

Conservation :
Arrivée à maturité, il sera tant de cueillir la blette avant de lui faire l'honneur d'un plat végétalien. Pour une meilleure conservation, l'idéal est de la maintenir en botte, une fois détachées, ses feuilles ont tendance à s'abimer plus vite. Vous prendrez soin de les déposer sans brusquerie et sans trop les serrer, (elles supportent mal la pression) dans un torchon légèrement humidifié à la base des côtes. Vous pourrez de cette manière les garder près de vous encore quelques jours dans le réfrigérateur. Je vous conseille tout de même de les consommer rapidement.

blettes bettes bio

Préparation :
Une fois bien lavées, coupez les extrémités des feuilles, le pied des côtes abimées. Découpez les feuilles à l'aide d'un couteau tout en longeant les côtes. Les deux parties sont comestibles. Si les côtes sont trop filandreuses, cassez les à la base et tirez sur les fils. Vous pouvez conserver les feuilles entières ou bien les couper : empilez-les, formez un rouleau et tranchez sur la largeur en fines lanières. Coupez les côtes en tronçons de 1 à 2 cm.

Comment les cuisiner ?
Les deux parties de la blette peuvent être consommées crues en salade. Elles peuvent être cuites à la vapeur, dans de l'eau salée ou à la poêle ! Vous pouvez consommer ses feuilles à la manière des épinards, elles fondent cependant moins que ces derniers, j'ai vraiment été surpris par leur texture et je les préfère aux épinards. On les a juste fait revenir avec de l'huile d'olive, de la sauce soja, du sel et du poivre. Les Côtes ont servi dans la recette originale que nous vous livrons cette semaine : Penne aux blettes et poireaux, sauce crème d'avoine cumin et curcuma (voir plus bas). Les feuilles s'accommodent aussi très bien dans des tourtes, raviolis ou tian.

eau froide eau bouillante salée non salée
LégumesDétailsvapeur douceImmersionPoêle/wok
Bettescôtes
feuilles
15mn
5-8mn
8-15mn
2-5mn
10-15mn
5-10mn

Atouts nutritionnels
La bette est une excellente source de potassium, de magnésium et de vitamine A. Elle fournit aussi de la vitamine C, du fer, du cuivre, de la riboflavine, du calcium et de la vitamine B6.
(pour en savoir plus)

empreintes d'ours

Liste Panier AMAP + propositions de recettes

Mon Panier AMAP photo

MON PANIER :
  • Oignons jaunes
  • Pommes de terre
  • Poireaux
  • Carottes
  • 1 botte de radis roses
  • 1 botte de blettes
  • 1 salade
  • 1 bouquet de persil

LES RECETTES :

  • Tarte végétalienne aux blettes et petits oignons : Une tarte composée à la fois d'oignons et de blettes avec une pâte originale à base de farines, flocons et graines de pavot
  • Auteur(e) : Tasting Good Naturally
  • Tarte aux oignons avec sa pâte brisée à l’huile d’olive et thym : Encore une tarte aux oignons mais beaucoup plus minimaliste et non moins délicieuse ! Pour les plus pressé(e)s
  • Auteur(e) : Veggie Gastronomie
  • Tartinade de Printemps aux radis roses & fromage frais à l’ail : Ça commence à sentir bon le printemps avec cette idée de tartinade, l'auteure vous donne la recette pour réaliser un fromage végétal par la même occasion.
  • Auteur(e) : Dans la cuisine végétalienne de Djanisse
  • Dessert Vegan Carotte Coco : Un dessert pour changer, plus que gourmand et un site très bien réalisé à mettre en favori, d'ailleurs n'hésitez pas à vous inscrire pour télécharger ces deux excellents ebook au format pdf et gratuits sur les pizzas et les sushis.
  • Auteur(e) : Le Gourmet Végétarien
  • Blettes à l'indienne : Très belle recette testée, approuvée et conseillée par Nat de L'assiette végétarienne
  • Auteur(e) : Ma Vegetable
  • Galettes, pommes de terre, brocoli, noisette : Euh... Miam miam et miam !
  • Auteur(e) : Ma Cuisine Végétalienne
  • Apple pie au sirop d'érable et noix de pécan : Il n'y a pas de pomme dans ce panier mais on a trouvé un plan pour avoir des pommes non traitées en vente directe, donc on vous relaie une recette, la tarte aux pommes par Marie Laforêt de 100% végétal, un must des sites végétaliens, indispensable pour des recettes qui se dévorent d'abord avec les yeux puis avec le ventre !
  • Auteur(e) : 100% Végétal

Verduras Gang
Alex Rodriguez : Verduras Gang

La recette de Code Planète : Pennes aux blettes et poireaux, sauce crème d'avoine cumin et curcuma

 Pennes aux blettes et poireaux, sauce crème d'avoine cumin et curcuma

Ingrédients
  • 250g de pâtes
  • 250g de poireau
  • 400g de côtes de blettes
  • 20 cl de crème d'avoine (ou autre crème végétale)
  • 2 cs d'huile d’olive
  • 1 cc de Cumin
  • 1 cc de Curcuma
  • sel, poivre

Préparation
  • Épluchez les blettes : avec un couteau, séparez la partie blanche (côte) des feuilles et lavez les.
  • Épluchez les poireaux : coupez la tête et le bout des feuilles vertes puis fendez les en 4 sur la longueur, à moitié. Faites les tremper tête en haut dans un saladier rempli d'eau pour faire tomber les impuretés.
  • Coupez les blettes en petits cubes.
  • Émincez les poireaux pour obtenir des morceaux très fins, d'environ 2mm d'épaisseur.
  • Mettez de l'eau à chauffer pour cuire les pâtes.
  • Faites chauffer l'huile d'olive dans une poêle et faites revenir les côtes de blettes 5mn.
  • Ajoutez les poireaux et laissez cuire une dizaine de minutes en remuant de temps en temps.
  • Une fois les légumes cuits, ajoutez le curcuma, le cumin, le sel et le poivre. Mélangez bien.
  • Versez la crème végétale et réchauffez quelques instants.
  • Déposez les pâtes égouttées dans l'assiette et recouvrez les avec la sauce.
    Bon appétit !

Code Planète : La Grosse Interview !

Stef Code Planète

Vous l'attendiez, la voici dans son intégralité, sans censure, l'interview végétale qui sent bon la carotte et le thym ! Je sors mon carnet de note, je m’installe sur le divan, c'est parti !

végétarien facebook

L'Interview Confessions Intimes !


Peux-tu te présenter ?
Je suis Stéphane, quadra sur le déclin, végétalien depuis pratiquement 3 ans, végétarien depuis 20 ans environ. Je tiens le blog Code Planète avec Sophie la Sorcière, également végétalienne et qui a le courage de supporter mes grognements et ma frustration contre la Terre entière au quotidien !

Ton parcours vers le végétalisme ?
On a pris la décision d'être végétarien très rapidement, quelques mots sur la condition animale nous ont suffit, peu importait la question santé à l'époque. Sophie bossait dans une boutique associative de musique alternative : KataKomb (j'adore ce nom). Ils bossaient à 3 en fait, une végétalienne, un végétarien et elle. On est devenu amis, on a rencontré pas mal de gens végétariens/végétaliens, on a baigné dans ce mouvement alternatif assez vite, des concerts étaient organisés dans une vieille usine désaffectée et à l'étage c'était toujours bouffe végétalienne !
Dans les premières semaines de notre végétarisme, je me souviens d'un aller retour à Londres pour ramener des vinyls pour la boutique. On est resté quelques jours chez un végétalien, je crois que c'est là qu'on a eu notre premier vrai plat végétalien, on mangeait pour 10 francs (ancienne monnaie française !) à volonté dans des restos indiens vg, c'était délicieux ! Le voyage était aussi l’occasion de ramener de la bouffe végétalienne en France, du soja déshydraté, des dentifrices non testés sur animaux et le fameux pâté aux champignons en tube genre mayo, mythique !

Il saisit sa vieille cane de bois, prend appui dessus pour s'aider à s'extirper du divan, se lève, le regard perdu, un instant, dans le vide. L'émotion est vive.

Internet n'était pas encore là comme on le connait aujourd'hui avec tous ces réseaux sociaux, l'info sur la condition animale circulait via des tracts de One Voice, les cahiers anti-spécistes distribués par des associations locales et le bouche à oreille. Il y avait aussi ces livres de cuisine, les Brout'chou, végétarien et végétalien, feuilles A4 imprimées maison et pliées en deux avec une belle pochette cartonnée !


broutchou

On n'est pas devenu végétalien parce qu'on pensait que le lait, les œufs, le fromage n’occasionnaient pas tant de souffrance à l'époque, ce qui est totalement faux. Et soyons honnête, le fromage on adorait ça ! Plus de viande ok, mais le fromage, ouinn. De ce constat, une routine s'est installée, nous consommions notre fromage bio mais à côté de cela pas de cuir, pas de produits testés sur les animaux... quel paradoxe !

La question a commencé à se poser sérieusement suite à une vidéo de Gary Yourofsky : Le discours le plus important de votre vie, C'est à ce moment qu'on a décidé d'arrêter les produits laitiers, c'était vraiment une évidence, c'était genre : mais bien sur pt1, ce type a raison. A la fin de la vidéo, j'étais végétalien. Earthling aussi y a beaucoup contribué.

Aujourd'hui avec internet, on ne peut plus faire semblant de ne pas savoir, je ne pourrais plus être végétarien avec les vidéos, les articles, les documentaires dont on nous abreuve depuis ces deux dernières années, que ce soit sur internet ou même les chaînes de télévision.

Pourquoi Code Planète ?
On avait déjà une expérience avec le blogging, d'ailleurs un des blogs est toujours mis à jour. En tant qu'anciens joueurs de jeux vidéos genre pure addict (nuit blanche et yeux rouges, la tendinite de la souris...), on aimait créer des guides, informer, c'est toujours le cas aujourd'hui. On s'est dit que ça pourrait être une bonne idée de partager notre parcours à travers un blog, en même temps ça nous aidait aussi à y voir plus clair.
La question santé devenait plus importante à cause des mises en garde de notre entourage et médecin (quoique mon médecin a plutôt été cool sur le sujet). Aujourd'hui, cette crainte a disparu, manger végétalien, c'est bon pour notre corps, notre esprit, les animaux et la planète. En fait, je crois que ça nous a vraiment aidé ce blog, pour partager sans trop se planter, on est obligé de s'informer sérieusement un minimum.

code planete

Et ce nom ? Votre blog est plus axé cuisine qu'environnement ?
Oui c'est vrai, le nom on a trop galéré à trouver, les vegans, kitchen, planète, recettes, cuisine, tambouille, tintin et milou tout ça c'est pris ! D'ailleurs le blog a failli s'appeler Planète Cornichon, c’était tellement idiot que je trouvais ça drôle. On a retenu Planète puis Code s'y est ajouté, ça sonnait pas mal dans l'idée et c'était aussi sympa à prononcer. Au final 2 ans après ça devient comme un prénom.

Alors oui ça parle peu d’environnement mais en réalité, tout est lié, à partir du moment où vous mangez végétalien, vous œuvrez indirectement pour un environnement de meilleure qualité, moins de gaspillage de ressources, moins de pollution... Le choix de continuer à manger de la viande c'est participer à un véritable carnage environnemental et planétaire ainsi qu'au massacre et à la souffrance de milliards d'animaux innocents par an. Et tout cela pour un plaisir gustatif éphémère.

Pour toutes les questions environnementales, je préfère utiliser la page facebook qui touche plus de monde d'ailleurs. Je trouve que le blog + la page forment le tout Code Planète.

Pourquoi avoir quitté Le Menu VG et créé Mon Panier Amap ? Au fond ça se ressemble un peu non ?

Il agite frénétiquement le bout de sa canne vers mon visage en vociférant quelques insultes que j'aurais la décence ne pas retranscrire ici.

Tu veux vraiment que je me fasse des ennemies toi !

Le Menu VG, ça faisait un an qu'on était dessus et j'ai fini par me lasser. De plus, la majorité des intervenantes voulant inclure des blogs omni (souvent en transition) ou des recettes végétaliennes extraites de ces blogs, cela ne correspondait plus à l'idée que je m’étais faite des Menus VG. Je comprends la démarche de vouloir amener des personnes à consommer moins d'animaux en les incluant dans le projet, mais j'aurais eu l'impression de rompre avec mon éthique. Ceci dit ! Toute l'équipe a participé à la sortie d'un ebook regroupant 36 recettes végétaliennes pour fêter les 1 an d'existence du menu, c’était sympa et ça concluait bien le truc. Aujourd'hui, le Menu VG est relayé par l'AVF, de nouvelles personnes sont arrivées et de nouvelles rubriques ont été mises en place, c'est bien, ça bouge et les recettes sont toujours végétaliennes ! Pour celles et ceux qui ne connaitraient pas encore n'hésitez pas à les suivre sur leur page Facebook.

Le Panier Amap, il y aussi du partage de recettes, c'est vrai mais j'essaie de revenir à ce que je voulais au début, des recettes axées autour de légumes de saison mais aussi des conseils sur les aliments utilisés en cuisine végétalienne. On essaie d'avoir un, une ou plusieurs invités dans le panier, peu importe leur parcours, qu'ils soit blogueurs, est fait un livre, animateur de radio (pour bientôt:) ) ou anonyme, le but c'est juste partager une recette et un moment agréable avec un ou une végétalienne. On va essayer de tenir un an.

Pourquoi Sophie ne participe pas à l'interview ?
Parce qu'à nous deux, on peut remplacer 2 invités pour le Panier Amap ! Et aussi, elle mérite sa propre interview et puis c'est moi qui poserai les questions, gniarf !

Des projets ?
Plein mais je suis un gros fainéant, donc ça reste dans les recoins poussiéreux de mon cerveau.

Bon on va conclure, tu as déjà trop parlé. je te propose l'Interview No-Brain, je dis un mot, tu réponds instinctivement sans réfléchir !
Ah je sais faire ça !

code planete

L'Interview No-Brain !


Couleur : Noire
Humour : Noir
Humeur : Noir
Noir : Abyme
Homme : Cruauté
Femme : Ivresse
Arbre : Chêne
Animal : Loup
Fleur : Marguerite
Légume : Poireau
Monde : Déclin
Travail : Pénible
Végétarisme : Un R de trop
Végétalisme : bien être
Religion : Connerie
Guerre : Religion
Mort : Répit, repos
Vieillesse : Tristesse
Maladie : Omnivore
Omnivore : Carniste
Musique : Joy Division
Série : Games of Throne
Écrivain : Giebel (Karine). Auteure découverte du moment, j'enchaine ces romans noirs
Roman : 1984 ou Fahrenheit 451
Film : L'étrange Noël de Mr Jack
Réalisateur : Quentin Tarantino- Tim Burton (Grrr ! promis les deux ont été pensés en même temps :p )
Magazine : CherryPepper
Blog Cuisine : 100% Végétal
Livre cuisine : Desserts gourmands sans oeufs ni lait
Plat : Frites
Dessert : Cheesecake
Restaurant : Jamais

Allez c'est bon, merci de m'avoir lu et @Bientôt pour de nouvelles aventures Extra-culinaires !

Fichier hébergé par Archive-Host.com
Panier précédentPanier suivant
-

6 commentaires to ''Mon Panier Bio 07 [Avril] Recette & Itw : Code Planète"

ADD COMMENT
  1. Oh, c'était sympa d'en connaître un peu plus sur vous avec cette interview (dont les didascalies m'ont bien fait rire !). Hâte de lire la prochaine !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Ophélie, nous sommes contents que cela t'ait plu !

      Si l'envie de participer au Panier Bio, un jour, te venait, sache que tu sera la bienvenue dans la cuisine et le salon d'interview virtuel de Code Planète.

      Bonne journée :)

      Supprimer
    2. Volontiers ! Je ne savais pas qu'on pouvait participer ! :-)

      Supprimer
    3. Disons que je lance des invitations et on me répond oui ou non. Je garde ta réponse positive dans mon carnet de note :)

      Supprimer
  2. Ahahh! On en sait enfin un peu plus sur l'un des protagonistes de Code Planète!

    La bette ne m'a jamais inspirée, je vais me garder cette recette sous le coude & la tester dès que possible.

    Bonne journée :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi moyen au départ, comme beaucoup de légumes découvert dans le panier et au final il y a de bonnes surprises, pâtisson, patidou... Bon ça vaut pas la patate ou la carotte !

      Supprimer