La Roulette Végétale

[Guide] I love my Shoes !

By Stefan - lundi 6 août 2012 21 Comments

Saviez vous qu'une paire de chaussures n'a pas besoin d'être en cuir pour être résistante et jolie ? On trouve aujourd'hui de nombreux sites pour se chausser avec beaucoup de style et sans cruauté animale. J'ai la sale réputation de détruire mes chaussures mais ça c'était avant... Un budget réduit allié à un refus de porter du cuir et je finissais souvent dans des magasins discounts avec des chaussures à changer tous les mois. Paix à leur âme ! De plus, dans une démarche éthique (exploitation des enfants, conditions de travail, utilisation de produits nocifs, salaires...), il ne me semble pas approprié d'acheter certains de ces produits bon marché. Comme nous allons le voir, ce n'est pas mieux dans l'industrie du cuir.


Revenons à mes souliers ! C'est que je leur mène la vie dure à mes boots; vélo, travail, marche, escaliers, elles sont continuellement soumises à des tractions, intempéries, poussières. Et bien j'ai trouvé chaussure à mon pied et à mon esprit chez Vegetarian Shoes. Cela fait un an et demi que je les emmène partout, en ville, à la montagne, à la plage, en forêt, je bosse avec, je mange avec, je dors avec ! euh non... Elles demandent peu d'entretien, parfait pour moi ! et elles sont toujours dans un bon état de santé, pas de semelles défoncées, décousues, pas de trous sous mes pieds (les joies des chaussettes trempées !)... J'ai choisi la Boulder Boot car je cherchais une alternative à la Doc Marteens que je portais bien avant d'être végétarien. Alors, il est certain que ça va vous demander un investissement au départ mais au final, sur la durée, vous y gagnerez financièrement. En plus vous pourrez exhiber fièrement des chaussures originales et sans qu'aucun animal n'est été tué pour vous et d'humains exploités. Comme manger de la viande, le cuir est symbole de virilité, de puissance et de richesse... chez les esprits étriqués. C'est aussi un signe de robustesse et de qualité contrairement aux chaussures sans cuir, ce qui n'est pas le cas et je suis bien placé pour le prouver.

Refusons de porter du cuir !

Porter du cuir fait souffrir l´environnement, le climat, les personnes qui le fabriquent et en première ligne les animaux. Les seules personnes qui en bénéficient sont celles qui, de la souffrance d´autrui, dégagent de substantiels profits.

Pour les animaux
baby veau

Certaines personnes vous diront que si l'animal est déjà mort pour la consommation de sa chair, ils peuvent porter leur peau l'esprit tranquille. Sauf que l'industrie de la viande et du cuir sont intimement liées. L'industrie du cuir rapporte beaucoup d'argent et subventionne le marché de la viande, ce qui permet d'en baisser le prix et par conséquent de le rendre encore plus accessible.
Le cuir est issu en grande partie du tannage de la peau des animaux d'élevage. Les cuirs les plus souples proviennent de jeunes animaux. Ces peaux sont surtout utilisées par l'industrie du luxe et de la haute-couture, la maroquinerie, la chaussure et la ganterie.

agneau

Les cuirs les plus fins et les plus luxueux qui inondent le marché de la mode occidentale proviennent d'animaux morts nés voir de foetus comme par exemple le cuir de karakul (mouton à poil long). Les agneaux sont abattus 1 à 3 jours après leur naissance ou les foetus sont extraits du ventre de leur mère. Vu la petite surface utilisée, il faut environ une trentaine d'agneaux pour faire un manteau. Chaque année, 4 à 5 millions d'agneaux sont tués pour la fabrication de ces produits. Ceci est valable pour les veaux.

foetus animals

Alors qu’auparavant, la maroquinerie utilisait les cuirs d'animaux de ferme, elle s'est diversifiée en utilisant des peaux d'animaux exotiques voir d'espèces protégées. Les daims, les kangourous, les phoques, les chevaux, les lézards, les autruches, les crapauds, les crocodiles, les serpents, les poissons (requins, dauphins...) sont tués pour leur peau (liste d'animaux utilisées pour leur peau).

Il ne faut pas oublier aussi que dans certains pays d'Asie, de nombreux chiens et chats sont torturés et tués. L'importation, la commercialisation de produits issus de peaux de chats et chiens est interdite en France suite à un arrêté du 13 janvier 2006. Le marché étant difficilement contrôlable, le mieux est de s'abstenir d'acheter des produits contenant peau et fourrure, car on peut les retrouver dans de nombreux produits bon marché : manteaux, chapeaux, sacs à mains, porte-monnaies, gants, pantoufles, chaussures, cols (doudoune), revers, petits articles en cuir, jouets et toutes sortes d'accessoires... L’étiquetage est souvent modifié et reste vague sur l'origine de l'article. Les peaux peuvent être étiquetés sous ces appellations : Cuir ou Fourrure Véritable ou Genuine Fur/Genuine Leather. C'est un peu comme l'huile de palme cachée sous l’appellation huile végétale.

chien chat love shoes

Tout comme le marché de la viande, le commerce du cuir comme de la fourrure est responsable d'une grande souffrance animale. Les animaux sont tués à coup de gourdin, par électrocution anale, gazage, injection, empoisonnement, pendus ou capturés par des pièges à mâchoires, voire dépecés vivants car certains fournisseurs pensent que ça rend le cuir plus souple. Encore une fois soyez très vigilant avec vos achats ! Il est possible que ce superbe manteau avec un col soit disant en fausse fourrure soit en fait la peau d'un chien ou d'un chat. J'ai vu trop de fourrure cet hiver...

Tract: Pourquoi refuser le cuir

Vidéo de la PETA: Whose skin are you in ?


Attention certaines images peuvent choquer.

Pour l'homme et l'environnement
Il faut savoir que le traitement du cuir, tannage et corroyage est un des secteurs industriels les plus toxiques. Pour satisfaire les européens en demande de produits en cuir bon marché, beaucoup de sociétés ont délocalisé au Bangladesh et ne sont pas tenu de préciser l'origine de leurs articles.

hazaribagh06

A Hazaribagh, un bidonville de 500 000 habitants à la périphérie de Dhaka, capitale du Bangladesh, on traite chaque année 14 millions de peaux de bêtes dont une grosse partie atterrira sur le marché européen en produits de basse qualité, chaussures, sacs à mains, accessoires... Les peaux de chèvres ou de vaches arrivent dans les tanneries chargées de sel pour éviter leur décomposition. Pour traiter les peaux on utilisera pas moins de 300 produits chimiques dont certains sont extrêmement toxiques pour la peau des ouvriers et pour les voies respiratoires. On retrouve du chrome hexavalent, source de cancer, des acides, des sels de sodium et d'ammonium, du mercure utilisé pour les teintures ou encore du cyanure. Dans ces tanneries, un ouvrier sur trois est victime d'un accident, 90% développent une maladie et rares sont ceux qui dépassent les cinquante ans. Les enfants sont aussi mis à contribution pour d'autres activités liées au cuir.

produits toxiques

Les ouvriers qui travaillent dans ces usines ne portent quasiment aucune protection et ne sont pas formés à l’utilisation des produits chimiques. Les tanneries, c'est une odeur insupportable, des peaux recouvertes de vermines, le bruit des machines, l'eau de chaux qui ronge et brûle les mains, certaines ouvrières portent des foulards pour éviter de perdre leurs cheveux. Ce sont aussi des journées de travail de 12 heures pour 40 euros par mois dans le meilleur des cas. Le taux de chômage au Bangladesh étant de 40%, les ouvriers se résignent à travailler dans ces conditions en dépit de leur santé. Leurs faibles revenus ne leur permettent pas d'économiser, d'envoyer leurs enfants à l'école ou de vivre ailleurs qu'à proximité des tanneries avec tous les inconvénients que cela implique. Lorsqu'ils essaient de manifester, on leur tire dessus, une des dernières manifestations pour une augmentation des salaires dans l'industrie textile a fait 3 morts et des centaines de blessés. C'était en 2010.

hazaribagh

Hazaribagh est un des sites les plus pollués au monde. Aucun propriétaire des tanneries n'installe de système de traitement et de recyclage des eaux. Chaque jour, ce sont 15 000 m3 de rebuts, de boues toxiques qui sont rejetés aux abords du bidonville. Lors de la mousson, ces rejets pénètrent dans le sol et contaminent les nappes phréatiques. Des millions de litres d'eau sont nécessaires pour tanner le cuir, c'est une eau non traitée et chargée de chrome qui finit dans le Buriganga, le fleuve qui traverse la ville. Les habitants utilisent cette eau pour des taches quotidiennes, c'est la seule source d'eau qui traverse Dhaka et elle est vitale pour ses habitants. Autrefois source d'eau potable et de pèche, le fleuve est déclaré mort aujourd’hui, toute forme de vie semble condamnée.

hazaribagh01

Tous les résidus de l'industrie du cuir sont utilisés, les lambeaux de cuir, les graisses animales, les ossements. Certains serviront à faire des savons, d'autres de la farine animale pour nourrir poulets, poissons et crevettes qui se retrouvent dans les assiettes européennes avec sa pléthore de produits toxiques qui finiront dans le corps du consommateur. La fabrication de ces farines animales est une autre source de pollution à Dhaka, les fumées rejetées dans la ville en font la plus polluée au monde. Il faut juste imaginer 80 usines brûlant les déchets de l'industrie du cuir avec toute sa toxicité et respirés quotidiennement par des milliers de gens dont beaucoup d'enfants.

hazaribagh02

Hazaribagh est surement l'exemple extrême de ce qu'il y a de plus mauvais en terme d'environnement et d'exploitation humaine dans l'industrie du cuir mais ce n'est pas un cas isolé, les produits toxiques utilisés sont les mêmes dans chaque tannerie, d'autres pays ne disposent pas de traitement des eaux usées et polluent leur environnement. C'est à nous consommateurs de prendre nos responsabilités. Je ne suis sans doute pas irréprochable mais voici encore une des choses auxquelles je ne participe pas en ne consommant pas de cuir, ni ses dérivés. Consommons responsables !

Photos de Bruno et Julien - zeppelin avec leur aimable autorisation.
Vous pouvez voir plus de photos et leur article ici : Hazaribagh, un tsunami écologique.
Hazaribag, cuir toxique
Principale source de la seconde partie de l'article.
Durée : 50 minutes

Bande annonce

Située à la périphérie de Dhaka, la capitale du Bangladesh, Hazaribag est un bidonville géant où vivent et travaillent plus d'un million de personnes, forçats des tanneries bangladaises. Recensé parmi les trente sites les plus pollués de la planète, l'air, la terre et l'eau y sont gangrenés et regorgent de substances toxiques comme le chrome hexavalent, le mercure ou encore le cyanure. La survie de ces hommes, femmes et enfants est menacée mais aussi dépendante de la consommation compulsive de l'Occident et de l'Asie.

Je n'ai pas réussi à trouver une rediffusion streaming, mais pour ceux et celles que ça intéressent, voici un lien où télécharger le documentaire gratuitement, choisir Téléchargement régulier, entrer le Captcha, attendre 60 secondes et le lien de téléchargement s'ouvrira automatiquement ! http://depositfiles.com/files/w7vpq6cd0
Pour le lire le fichier, vous devez avoir le logiciel Quicktime installé sur votre PC.

Merci à vous et Bonne marche !

Sources:
Les alternatives (boutiques)Retour aux guides éthiques
-

21 commentaires to ''[Guide] I love my Shoes !"

ADD COMMENT
  1. Pour un adepte du cuir comme moi difficile de me convaincre mais je dois avouer qu'elles sont plutôt pas mal pour des shoes bio....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Te connaissant, je te conseille les chaussures vegans de chez Noah-shop, la classe à l'italienne !

      Supprimer
  2. Merci pour ton article, j'en avais besoin... Cela faisait un moment que je me posais la question du cuir, d'où il venait... Comme beaucoup je me confortais dans l'idée que puisque l'animal était mort tralala... Et puis j'avoue que les objets en cuir sont beaux, solides... Aussi j'ai mis beaucoup de temps à m'acheter une belle veste, une ceinture solide, un sac... En me rapprochant du végétarisme, je ne peux pas cautionner non plus que ce que je porte puisse porter préjudice à l'écologie et à l'éthique... Merci de m'avoir éclairé... Je trouve cela dommage par contre que ce secteur ne soit pas développé... Je suis une fana de chaussures et m'amuser à trier les chaussures dans les magasins c'est déjà pas fun (surtout quand tu fais du 41 et que tu es une fille), mais trouver de la qualité ce n'est pas évident... Beaucoup de sites cités ici sont décevant sur le côté mode franchement... J'aime beaucoup NAE, c'est très beau! Noah c'est splendide mais alors j'aurai jamais les moyens de mettre 150€ dans une paire de ballerines... Outch... Sinon j'ai trouvé ce site qui est en allemand mais les modèles sont plutôt sympas http://www.vega-trend.de/vegatrend/index.php?cat=c11_Vegetarian-Shoes-Vegetarian-Shoes.html&XTCsid=0b5d8222bb19b3a31fae98ecbadc5082

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Noémie ;)

      Merci pour le lien, je vois que c'est un distributeur qui revend quelques marques citées dans l'article, plus quelques nouvelles que je ne connaissais pas. Je l'ajouterai dans le post !
      J'avoue que sortir 150 euros (surveillez les soldes !) ça fait beaucoup, après ça dépend du nombre de chaussures dont tu as besoin. J'ai acheté les miennes chez Vegetarian shoes, ça m'a couté dans les 110 livres avec la livraison mais ces chaussures je les porte depuis un an et demi, la qualité est là, c'est sûr ! Je leur fait vraiment pas de cadeaux en plus :) Avant je dépensais du 20-30 euros tous les 2-3 mois dans des chaussures sans cuir, le calcul est rapide. Je dirais : moins de chaussures, mais de qualité et le plaisir de porter des chaussures non issues de la cruauté animale et de l'exploitation humaine.

      A bientôt !

      Ps : Joli ton blog Le chant des cerises agites, découvert avec le super post consacré aux farines !

      http://lechantdescerisesagites.blogspot.fr/

      Supprimer
  3. Bonjour , je suis alexis, j'ai 15ans, j'aimerai une paire de chaussures vegan, le problème sur vegetarian shoes, ils disent de prendre une taille en dessous, je fais entre 42 et 42.5 ^^ (je sais c'est bizzare) et je me demandais, sachant que j'aimerai au moins les garder 3ans et que je vais surement encore grandir du pied, vous pensez que je dois prendre taille 42 ?
    et pensez vous que ce modéle est solide ? : http://www.vegetarian-shoes.co.uk/airseal_footwear/airseal_ranger_boot_black/10445_p.html

    Merci , bonne journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Alexis ;)
      je répond vite, j'ai 2 minutes ! J'ai un modèle qui ressemble au tiens "la boulder Boots" et franchement c'est du solide ! ça fait presque 2 ans que je les porte presque tous les jours et ça ne bouge pas pourtant je suis violent avec ;p
      Pour la taille je regarde ça et je te laisse un commentaire ce soir?. Bonne journée ;)

      Supprimer
    2. Merci beaucoup, je pense donc prendre cette marque, je préfère bien me renseigner avant car elle sont assez cher mais autant investir pour avoir de la qualité et sans cruauté , qu'elle soit humaine ou animale, puisqu'elles sont vegan et fabriqué en Angleterre pour ce modèle ! =)
      Pour les boulder boots, c'était ceux là que je voulais au début, mais je n'ai pas pour l'instant un look punk ou gothique, j'ai toujours révé d'être en gothique ^^mais je n'aime pas acheter des nouveaux vêtements alors que j'en ai déjà ^^, je met un slim et souvent des chemises donc je ne pense pas que ça le ferai avec des chaussures montantes ^^
      Pour la taille, je pense que c'est bon, de toute façons 41 , cela va être juste je pense, donc autant prendre du 42, quitte a mettre une semelle :)

      En tout cas merci beaucoup =) Bonne journée !

      Supprimer
    3. Pas de soucis ! moi je trouve ça va bien ensemble boots et slim ;)
      En tous cas ça fait plaisir de voir quelqu'un aussi concerné que toi aussi bien pour la cause animale qu'humaine ! Que tu n'achètes pas de vêtements parce que tu en a déjà, bravo ! J'ai acheté 2 fois chez Vegetarian shoes, une fois pour moi et une fois pour mon amie, c'est livré assez rapidement et proprement.

      @+ Alexis ;)

      Supprimer
  4. Bonjour,
    Je viens de découvrir votre blog qui est très intéressant. J'ai créé un site e-commerce où je vends des articles de mode 100% vegan : chaussures, sacs et portefeuilles, ceintures, gants et accessoires (semelles, cirages etc) des marques vegetarian Shoes, Matt and nat et novacas. Je commence mais je proposerai plus de produits petit à petit. J'ai aussi fait une page "Pourquoi refuser le cuir?", qui ressemble beaucoup à la votre les sources étant plus ou moins les mêmes. Mon site est www.vegissime.com. Acceptez-vous de m'ajouter à votre liste?
    Je vous souhaite une bonne journée et merci
    Bien cordialement
    Sophie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Sophie !

      Voilà c'est fait ! Vous avez un joli logo, je vous souhaite bonne chance avec votre boutique ;)

      @bientôt

      Supprimer
  5. Bonjour et merci :-)

    RépondreSupprimer
  6. Je ne découvre que maintenant cet article... (j'ai un train de retard, je sais !) mais merci mille fois : il est super !
    Je prépare justement un post sur la laine... mon Dieu, comment est-ce que l'homme peut faire ÇA ? :-(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Antigone !

      Merci pour ton commentaire ! :) C'est vrai qu'il y a beaucoup à dire sur la laine aussi, je regardais dernièrement les alternatives à la laine tricot par exemple, ça n'a pas l'air si simple, la culture du coton par exemple n'étant pas très clean non plus.
      Bon courage pour ton article, je suis ça de près.
      @+

      Supprimer
  7. bonjour ,je suis d'accord pour des chaussures achetées par le web ,sans cuir ,mais quand on a un gros pied cela n'est pas évident ;je ne suis pas grande acheteuse de godasses en magasin ,c'est une galére et j'ai peur que là ce soit encore pire (38 et très large ),mais classique.merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour !

      Je pense que le mieux c'est de contacter le magasin en ligne via leur e.mail clientèle, en leur posant la question. Certaines chaussures sont surement plus souples et adaptées à votre cas. En tout cas j'ai toujours des réponses en écrivant à leur service.
      Par exemple j'ai écris à Vegetarian shoes pour une paire de boots, j'hésitais entre 2 tailles à cause du système anglais, ils m'ont répondu en me conseillant et en me disant que les chaussures que je choisissais étaient souples et pouvaient s'adapter si je prenais la taille en dessous. Après ça dépend du style de chaussures.
      Pourquoi ne pas essayer :)
      Bon c'est un conseil hein, je ne suis pas marchand de chaussures :) mais je comprend votre hésitation.
      Je me renseignerais pour des boutiques physiques mais elles doivent être rares en France.

      @bientôt.

      Supprimer
  8. Merci pour cet article ! Un autre site : http://eco-vegan-shoes.com/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello !

      Merci pour le lien je l'ajoute dès que j'ai un moment ;)
      @bientôt !

      Supprimer
  9. Bonjour,
    J'ai commandé sur le site de Vegetarian Shoes une paire de Boulder boots.
    Ma question est juste combien de temps mets la reception d'Angleterre ?
    Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Agarttha,
      Toutes mes commandes sont arrivées en moins d'une semaine, 4 jours minimum. Tu dois avoir un lien de suivi envoyé par Vegetarian Shoes. Je suis au Nord de Paris. Peut-être faut-il compter une journée de plus pour les villes plus au sud.
      @+

      Supprimer
  10. c'est étrange quand même comme concept...porter des chaussures synthétiques ce n'est pas plus "écolo" que de porter des chaussures en cuir (provenant de toutes façons d'animaux n'étant pas élevés pour le cuir mais dont on récupère le cuir ....) Perso je trouve plus naturel de porter des chaussures en cuir et des pulls en laine que du polaire et du synthétique (provenance = pétrole....donc pas du tout ami de la nature....)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faudrait lire l'article avant de réagir.

      Supprimer